Skip to content

Citations

Odeurs

Florence 
L’atmosphère d’I Tatti (maison de Bernard Berenson au nord de Florence) était parfumée d’herbes rares, exhalant une fragrance proche du patchouli, que Berenson faisait venir d’une obscure région de Russie. (Federico Zeri, « J’avoue m’être trompé », Gallimard Folio n°3779, Paris, 1995, p. 44.)

Syracuse, 1954
Peut-être est-ce une imagination, mais il m’a semblé qu’à Syracuse les boulangeries étaient plus nombreuses qu’ailleurs ; partout on est servi par l’odeur du pain frais se mêlant à celles des fleurs garnissant les balcons ou les cours intérieures. (Guido Piovene, « Voyage en Italie « , Flammarion, Paris, 1958, p. 449.)

Comments are closed.